1 La naissance de l'USM  et de la MJC   1960-1970

 

 

 

 

L'association UNION SPORTIVE MONLEONNAISE a été déclarée à la préfecture de TARBES le 5 janvier 1963. Elle a paru au journal officiel du 16 janvier 1963 avec le numéro 1407.

Au début , le jeu se déroulait à l'extérieur,  dans la cour de l'école. Très vite , François BOUZIGUES, adjoint au maire de la commune, avait senti  la nécessité de jouer dans une vraie salle couverte et le projet, mûri deux ans auparavant, vit le jour courant 1962 et fut achevé début 1963. Aussi tout naturellement, l'inauguration officielle  se déroula en mars 1963 sous la présidence de Auguste MIR, maire de Monléon-Magnoac.

Lors de cette cérémonie, plusieurs personnalités étaient présentes : le préfet Marc Grath, le sénateur Paul Baratgin et le député Paul Billières.

Comme toute association, il fallut trouver des bénévoles pour former un bureau et lancer le nouveau- né. Aussi, le président fondateur François BOUZIGUES s'entoura de membres bien connus dans la commune , en majorité enseignants dans le village : Léa Baqué, Odette Abadie , Josette Dubarry et un trésorier Jean Faulong  qui occupera cette fonction très longtemps. Ces bénévoles ne pratiquaient pas le basket mais voulaient aider la jeunesse de leur bourg.

Depuis l'origine, par ordre chronologique d'entrée en fonctions, François Bouzigues, Alain Majourau, Roland Vieuxtemps, Gilles Bégole et Colette Aspect ont successivement présidé aux destinées du l'U.S.M. au sein de la maison des jeunes.

 

5presidentsusm

 

En fait, le basket a démarré dans les années 61-62 sur le terrain de l'école avec des équipes mixtes. Pourquoi le basket ? François pensait qu'il était plus facile de trouver cinq ou six joueurs (euses) pour démarrer une activité que onze pour le foot. Pourtant, il avait pratiqué le football mais il choisit la "balle au panier". Dans le département, à cette époque-là, il n'y avait que 5 clubs. De plus, notre association bénéficia de l'aide de l'instituteur d'Arné , Ernest Rotgé qui, pratiquant le basket avec ses élèves, les aiguilla vers Monléon pour renforcer le club, surtout des filles: Martin , Puissegur, Verdale...

De ces pionniers des années soixante, il ne reste qu'une photo d'un stage organisé par un animateur des foyers ruraux qui aida François à lancer la machine. Il s'agit de René Lavergne, un pèlerin infatigable du basket. Voici cette relique, datant de 1961 ou 62, retrouvée dans un grenier magnoacais.

usm1960

Debouts :Fourcade - Millet - Barthe J J- Bouzigues F- Inconnu- Noilhan  -Lavergne René

Accroupis : Commères - Dupuy y- Bères- Sabathié A - Francazal A - Ibanez

Les équipes étaient engagées en championnat UFOLEP, organisme aidant les clubs débutants.

Dès 1966, une équipe de cadets était formée et tenait tête aux meilleures équipes du comité . B Mengelle,  C Cabos, P Costa , P Dupuy , B Verdale .... en formaient l'ossature. Certains avaient reçu une initiation sous la halle de Castelnau Magnoac avec C Brugeilles.

usm salle vieillephoto

Debouts : St Martin P- Abadie JR- Dupuy P -Clermont  - Cabos C

Accroupis : Broquère P - St Pasteur M - Garnes M - Garaud R

usm ami8

Debouts : Aspect C - Dupuy P - Mengelle B - Lacaze JM- Costa .

Accroupis : Baudonnet- St Martin- St Pasteur- Verdale B

 

En 1967, une première équipe senior féminine défendait les couleurs de Monléon, le jaune à cette époque-là. C Garnes, M Verdale, M Barthe, M R Puissegur... la composaient.

 

En 1968 , c'est E Rotgé qui accompagnait les garçons seniors.

seniors 1967 1968

Debouts : E Rotgé- Ibanez S - Dupuy - Boubée - Allegre- Ibanez P

Accroupis : Rotgé- Servières- Boubée G

L'équipe Féminine MAI 1968

usmmai1968

 

debout / de gche à dte : A.Verdalle- J. Sabathié - A.Boubée - M.Barthe

 

accroupies / de gche à dte : M-R.Puisségur- M.Verdalle - A.Ibos

En 1969, le club SPA de Lannemezan  cessa d'exister. L'USM vit alors arriver de nouveaux joueurs plus aguerris, pour la plupart originaires d'Arné. Ces mutations donnèrent un second souffle  au club qui put participer au championnat Armagnac Bigorre.

Georges Fourcade et Louis Commères aidèrent les joueurs et joueuses à progresser. J Cazaux, C Rotgé , R Boubée ....évoluaient dans cette formation. Ils portaient alors des maillots jaunes rayés de noir que l'association du plateau avait cédés à l'USM. Ils furent utilisés durant une dizaine d'années car on ne parlait pas encore de sponsors !

Au cours de cette décennie, la fédération envoya ses missionnaires pour aider François dans sa lourde tâche. René Garnault ,conseiller technique, vint souvent initier les monléonnaises et raconta plus tard son étonnement d'avoir vu "des filles pratiquer le basket sur une espèce de sol irrégulier ( la cour), chaussées d'espadrilles même sous la pluie". Longtemps, il garda cette image de notre club.

Comment ne pas citer aussi , René Lavergne qui s'occupait du mini-basket régional et qui reste encore une référence auprès de la fédération. Il conseilla souvent notre club.

UK betting sites, view information for Sign Up Bonuses at bookmakers